| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 27 juin 2015 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 »


Re: Défi du 27 juin 2015
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 18090
Hors Ligne
Remise des prix

Johan a toujours été meilleur que moi. Déjà à la maternelle, il ne dépassait pas des lignes en coloriant alors que mes coups de crayon restaient aléatoires. Ensuite, il lisait impeccablement pendant que moi je butais sur les mots. Ensuite, il calculait si rapidement que je n’avais pas le temps de lever la main pour répondre. En fin d’année, je suis toujours et désespérément le deuxième ; impossible de lui voler le haut du podium.
Maintenant, j’ai douze ans et je suis en sixième primaire. Les examens de juin approchent. J’étudie de longues heures, en sachant pertinemment que Johan sera meilleur et cela me mine. J’ai l’impression de ne pas me battre à armes égales. D’où vient sa facilité à surpasser tout le monde alors qu’il se vante de ne relire ses cours qu’une fois ? Nous ne sommes pas tous égaux devant nos contrôles.
Voilà ! J’ai terminé tous mes tests. Alea jacta est. Mais le sort va me donner un coup de pouce. Madame France, ma professeure de religion, me croise dans le couloir alors que je me dirige vers ma classe et me sollicite afin de déposer un carton bien lourd dans la salle des professeurs. En entrant dans la pièce totalement vide, je passe à côté de plusieurs tas de feuilles qui me sont familiers ; ce sont les copies d’examens de ma classe en attente de correction. Je jette un coup d’œil furtif autour de moi avant de les feuilleter. Je retrouve ma production et celle de Johan. Une idée me traverse l’esprit et je ne réfléchis même pas sur le bien-fondé de mon action. Je m’empare d’un effaceur de stylo-plume qui traîne, efface mon nom et celui de mon rival afin de les échanger. De retour en classe, j’adresse un petit sourire à la maîtresse pour m’excuser de mon retard.
Aujourd’hui, c’est la remise des résultats. Cette fois-ci, je suis sûr d’être le premier. Johan ne va rien comprendre. Je pourrai enfin voir les yeux de ma mère briller de fierté face à la toute-puissance de son rejeton. Le directeur entame l’appel en commençant par le meilleur. Je suis prêt à bondir de ma chaise pour aller quérir mon prix de meilleur élève. Mais c’est le prénom de Johan qui retentit dans la salle de gym décorée pour l’occasion. Je lis de la surprise dans son regard pendant qu’il s’avance vers l’estrade. Je ne comprends pas comment cela a-t-il pu arriver ! Si je n’avais pas échangé nos copies, c’est moi qui aurais été récompensé de mon travail. Mais alors… j’ai vraiment été meilleur que lui et personne ne le saura jamais ! Me voilà bien puni de mes magouilles, je suis au bord des larmes. Le deuxième et le troisième prix me passent aussi sous le nez et je saisis encore moins. En toute logique, j’aurais au minimum dû finir deuxième. Maman semble un peu déçue. Je reçois tout de même le prix du meilleur camarade, l’élève qui prête toujours son cours à celui qui revient d’une grippe, de la scarlatine ou de l’appendicite et qui ne refuse pas de rendre service en portant une caisse, quitte à faire une grosse bêtise ensuite.
À la sortie, je vois Johan face à sa mère, la tête basse et la bouche frémissante. Je m’approche discrètement, en faisant semblant de me diriger vers les toilettes. Je surprends alors leur conversation :
– Etant donné tes capacités, tu entreras comme prévu dans cette école pour enfants précoces. Ils ont un bon internat. Tu iras très loin, mon fils !
– Mais maman, je t’ai dit que je ne voulais pas. Je veux rester ici, avec tous mes amis.
– Tu t’en feras d’autres ! Pas de discussion. C’est pour ton bien !
D’un coup, tout s’explique. Johan aura voulu faire baisser ses résultats afin de ne pas partir loin et seul. Mais ce sont les miens qui lui ouvrent les portes de cette prestigieuse école. Ironie du sort ! Si je n’avais pas trafiqué les copies, j’aurais été décoré meilleur élève et Johan serait resté parmi nous. Ainsi va la vie…
En nous éloignant du collège, Maman me dit :
– C’est bizarre que tes résultats soient si faibles…
– Ne t’en fais pas ! Je serai le premier l’an prochain. Je suis prêt à le parier.

Posté le : 29/06/2015 11:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1401
Niveau : 32; EXP : 14
HP : 155 / 778
MP : 467 / 12621
Hors Ligne
Délicieuse ton histoire ma chère couscous dont je suis certain que ta probité ,jamais ne t'as porté vers une telle tricherie

Mais cette facétie était fort bien pensée.

Cela me rappelle l'époque ou j'étais en 4éme et ou j'avais fourni trois avis de décès de ma grand mère, dans la même année, pour sécher les cours!!!

Le proviseur m'avait alors demandé combien j'avais de grand mères!! et j'avais évoqué l'éventuel remariage d'un de mes pauvres parents, qui heureusement n'en ont jamais rien su!!!

Cela explique sans doute mes remarquables résultats scolaires ........., qui se sont arrêtés à la fin de cette 4ème!!!



''Il n'y a point de fruit qui n'ait été âpre avant d’être mûr'' prétend le poète............

bises de Touraine




.

Posté le : 29/06/2015 15:58
_________________
Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 18090
Hors Ligne
Donald,

Un texte très rock'n roll avec notre Arielle nationale en prof sauveuse. Je savais que tu la préférais à moi... bouhou.

Merci mon canard.

Bisous quand même.

Couscous

Posté le : 29/06/2015 20:59
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 18090
Hors Ligne
Mon kjtiti,

On sent bien que tu n'aimes pas trop nos super dirigeants. Ils portaient les bonnets d'âne avant qu'on leur confie des responsabilités.
Tu as raison, c'est moche quelq'un qu'a l'cul laid, tout bon !


Merci.

Couscous

Posté le : 29/06/2015 21:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1481
Niveau : 32; EXP : 87
HP : 159 / 796
MP : 493 / 11983
Hors Ligne
La professeur d'anglais




La professeur d'anglais, dans les escaliers, monte.
Son pied dans son soulier, se lève et l'autre suit,
Les élèves aussi, et, de ceux-ci, j'en suis,
Voyant d’en bas, ses bas, le front brûlant de honte.


J'admire la rondeur de ses troublants mollets,
Et ses doigts sur la rampe, tremblant en triolets.
Et quand nous arrivons enfin devant la classe,
Ma tête est toute en feu et mes mains sont de glace.

My heart, my heart, my heart ! Je lui réciterai
Tout mon coeur, et par coeur, dans mon anglais de France,
Et, comme un grand héros, subirai ma sentence.

« Entrez donc en silence, ou je vous punirai ! »
Oui! C'est Madame Ouzan. Même sa voix est belle !
Je n'ai que douze ans. Doux ans! Suis-je amoureux d'elle ?


Posté le : 30/06/2015 00:04

Edité par EXEM sur 30-06-2015 16:56:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1481
Niveau : 32; EXP : 87
HP : 159 / 796
MP : 493 / 11983
Hors Ligne
MOI AUSSI

J'ai moi aussi connu les vieux bancs de l'école,
Et les cœurs au couteau où je posais mon cul,
Les barbes qui barbaient et les heures de colle
Que me collait un pion parce que j'étais nul.

Je me souviens aussi de la grande fenêtre,
Près de la table noire où je devais me mettre,
Et du grand arbre d'or, se dorant dans la cour,
Sous le soleil d'été qui lui faisait la cour.

Je n'ai appris durant mes années de lycée
Que la géographie de Madame Savant,
Car pour mieux écouter, j'écoutais plus souvent,
Mes yeux posés entre elle et ma tête baissée.

Aujourd'hui que je suis plus mûr et sais oser,
En icelle pensant, je n'ai qu'une prière,
Revenir en ce temps, revenir en arrière,
Ou plutôt en avant, lui donner un baiser.

Posté le : 30/06/2015 02:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 431 / 1078
MP : 1072 / 18090
Hors Ligne
Cher Exem,

On sent que, même si tu n'as pas eu une pssion pour l'ecole, certaines professeures ont su toucher ton coeur.

Merci pour ces tranches de vie.

Couscous

Posté le : 30/06/2015 06:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 9608
Hors Ligne
Emma: on ne peut que penser que le cancre a raison ;)

Posté le : 30/06/2015 09:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 9608
Hors Ligne
Donald, je ne te savais pas si vieux, Gene Vincent et Eddie Cochrane ?
J ai une petite question, comment sais tu pour le ukulele, je n en ai jamais parlé...
Je sais ce qui me reste à faire pour la rentrée: enfiler ma tenue de motarde.

Posté le : 30/06/2015 09:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 27 juin 2015
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 9608
Hors Ligne
Kijtiti, aucun de mes élèves ne m a parlé du mime Marceau, mais c est pas bête du tout ! Par contre sa technique doit être beaucoup plus compliquée à étudier que l anglais ou l allemand.

Posté le : 30/06/2015 09:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
32 Personne(s) en ligne (14 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 32

Plus ...