| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Des vents et des grains (partie 2) - Nouvelles confirmées - Textes
Nouvelles confirmées : Des vents et des grains (partie 2)
Publié par couscous le 26-10-2013 06:51:03 ( 937 lectures ) Articles du même auteur



1ère partie ici :

http://www.loree-des-reves.com/module ... /article.php?storyid=3083

À ce moment, une infirmière appelle le suivant. Sandy se lève avec Pierre sur les talons. Ils sont invités à prendre place dans le bureau des admissions.

« Qu’est-ce qui vous amène ? »

Sandy prend la parole d’un ton sûr.

« Nous sommes mariés depuis cinq ans. Lors d’un jeu sexuel, il m’a attaché au pare-choc arrière de la voiture. Le souci, c’est que, ce matin, il a oublié de me détacher avant de partir au boulot. Moi, je m’étais endormie. Il m’a donc traînée sur quelques mètres avant d’entendre mes cris. Et voilà le résultat : des écorchures et une cheville vrillée. »

L’infirmière affiche une mine circonspecte et se tourne vers Pierre, avec un air étonné et amusé. Décontenancé, ce dernier jette un regard d’incompréhension à l’affabulatrice avant de protester :

« Ce n’est pas du tout ce qui s’est passé. Pourquoi vous racontez ça ?
- Ah ? Cela ne s’est pas passé ainsi ?
- Non, je vous ai renversée … vous étiez en vélo et ... »

Sandy se tourne vers l’infirmière.
« Bon. Vous avez une seconde version. Choisissez celle que vous préférez mais le résultat est le même. Si vous pouviez me soigner maintenant. »

L’infirmière les amène dans une salle d’auscultation où ils sont invités à patienter. Pierre rumine avant de demander :

« Pourquoi avez-vous inventé cette drôle d’histoire ?
- J’aime bien ajouter un grain de folie dans mon train-train quotidien. Et vous ?
- Ma vie est réglée comme du papier à musique. Chaque jour, je me lève à 6 h 30, déjeune toujours avec du café et trois tartines beurrées pour ensuite me rendre dans la salle de bain et enfiler mon costume. Je pars à 7 h 45 pour arriver à 8 h au boulot. A midi j’achète toujours mon sandwich chez Cass’graine. Je termine à 17 h précises, rentre chez moi à 17 h 15. Le souper, c’est toujours à 19 h 30 en regardant le JT. Extinction des feux à 22 h. Les courses, c’est le samedi matin, la lessive le dimanche après-midi. Chaque année, je passe mes vacances dans le même camping.
- Houlala ! Pas beaucoup de place pour la folie là-dedans. Vous ne vous ennuyez jamais ?
- Non. Je me sens bien ainsi. Et vous ?
- Je suis professeur d’art. Je déteste qu’une journée ressemble à une autre. Je fais mes courses quand mon frigo est vide, je lance une machine quand je n’ai plus de petite culotte propre. Les vacances, c’est sac à dos et autostop. Je ne sais jamais où je vais atterrir. J’apprends à mes élèves à être créatifs et originaux. Je peux vous enseigner si vous voulez. »

À ce moment, le médecin entre. Il désinfecte et panse les plaies. Après quelques manipulations de la cheville de Sandy, il lui pose une attèle souple. Une ordonnance et ils peuvent repartir. Pierre lui demande :

« Où habitez-vous ?
- Vous allez vite en besogne dis donc …
- Mais je vais vous déposer avec votre vélo.
- J’avais oublié que vous étiez un gentleman. 12 Rue des Alizées alors. Y a-t-il possibilité d’y parvenir sans renverser quelqu’un ?
- Vous savez, c’est mon premier accident.
- Et il a fallu que cela tombe sur moi ! Je crois au destin et vous ?
- Je ne comprends pas bien …
- Si le destin nous a amenés à nous rencontrer, c’est qu’il y a une raison.
- Je suis cartésien et ne crois pas du tout au hasard.
- Ah, oui ? C’est votre côté comptable. Nous arrivons chez moi. »

Pierre se parque devant la petite maison de rangée peinte en bleu et jaune. Pendant que Sandy ouvre la porte, il sort la bicyclette du coffre et la dépose dans le couloir de l’entrée. Sandy l’invite à boire un verre.

« Mais je suis déjà très en retard.
- Un peu plus ou un peu moins. Ce n’est pas la fin du monde. Faites une entorse à votre train-train pour vous faire pardonner d’avoir été à l’origine de celle de ma cheville.
- Vous êtes déroutante. Bon … j’accepte. Mais quelques minutes. »

Il entre dans le salon encombré de bricoles de toutes sortes, de décorations hétéroclites, de piles de livres, de toiles et de tout l’attirail de l’artiste peintre. Des vêtements sèchent un peu partout. Un vrai capharnaüm.

« Comment arrivez-vous à vivre dans un tel bazar ?
- Quel bazar ? Non, c’est relativement rangé aujourd’hui.
- Là, c’est moi qui pourrais vous enseigner quelque chose.
- Chiche ! Je vous propose un deal. Vous m’apprenez des notions de rangement et d’organisation et je vous enseigne à être plus cool.
- Euh … vous me trouvez coincé ?
- C’est peu dire. Vous êtes seul depuis combien de temps ? »

Pierre rougit en énonçant :

« C’est plutôt personnel.
- Donc cela fait longtemps.
- Comment pouvez-vous le savoir ?
- Intuition féminine. Alors, marché conclu ?
- Je n’ai rien à perdre. Marché conclu. »

A suivre ...

Article précédent Article suivant Imprimer Transmettre cet article à un(e) ami(e) Générer un PDF à partir de cet article
Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.
Auteur Commentaire en débat
arielleffe
Posté le: 26-10-2013 15:41  Mis à jour: 26-10-2013 15:41
Plume d'Or
Inscrit le: 06-08-2013
De: Le Havre
Contributions: 805
 Re: Des vents et des grains (partie 2)
Tes héroïnes sont toujours un peu "rentre dedans", Sandy pourrait être un peu plus douce pour séduire le pauvre Pierre, il va prendre peur !
couscous
Posté le: 26-10-2013 16:09  Mis à jour: 26-10-2013 16:09
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Des vents et des grains (partie 2)
C'est ce qui fait sa particularité. Mais il a besoin d'être un peu secoué Pierre, il est trop coincé.

Merci de ton passage Arielle.
Christophe
Posté le: 27-10-2013 07:00  Mis à jour: 27-10-2013 07:00
Plume d'Argent
Inscrit le: 21-10-2013
De: Aigle
Contributions: 117
 Re: Des vents et des grains (partie 2)
Oh oui; j'adore Sandy, elle est extraordinaire; on aimerait la connaître; elle est truculente et a un sens du jeu de mot dévastateur.
Pierre est une "victime" de choix, c'est bien lui, l'accidenté

Vivement la suite...
couscous
Posté le: 27-10-2013 07:16  Mis à jour: 27-10-2013 07:16
Modérateur
Inscrit le: 21-03-2013
De: Belgique
Contributions: 3218
 Re: Des vents et des grains (partie 2)
Merci de suivre cette petite histoire Christope. Sandy est une version "extrême" du personnage de Delphine dans mon roman "Jambe en l'air" dont tu trouveras les premiers chapitres sur mon profil.

Confronter des opposés génère toujours des situations et des réflexions caucasses. Belle réflexion sur la position du pauvre Pierre !

Bientôt la suite et la fin même.
Loriane
Posté le: 30-10-2013 15:47  Mis à jour: 30-10-2013 15:47
Administrateur
Inscrit le: 14-12-2011
De: Montpellier
Contributions: 9132
 Re: Des vents et des grains (partie 2)
Il l'a secouée, elle le secoue : réponse de la bergère au berger.
Normal.
merci
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
41 Personne(s) en ligne (17 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 41

Plus ...