| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> xnews >> Afficher le lien 'Articles du même auteur' ? - barbasa11 - Textes

Afficher le lien 'Articles du même auteur' ? barbasa11



Annonce
DateTitreConsultations
23-09-2021 13:35:04présentation21
Total sur 1 articles 21
 
Essais
DateTitreConsultations
24-09-2021 13:33:19Je suis simplement moi18
Total sur 1 articles 18
 
Poèmes
DateTitreConsultations
30-09-2021 11:14:36La belle demoiselle25
26-09-2021 17:04:34Le muguet20
26-09-2021 16:39:54Bel automne24
24-09-2021 17:34:30Montolieu18
24-09-2021 11:40:00poème gourmand42
23-09-2021 18:48:23Coloriage zénitude29
18-09-2021 17:40:00Coffret en bois35
17-09-2021 10:30:00Matin bonheur38
16-09-2021 21:10:00De l'air25
14-09-2021 13:30:00Le tendre et dangereux visage de l'amour37
13-09-2021 18:20:00Fleur de vie48
12-09-2021 11:30:00Rencontre insolite32
11-09-2021 18:11:48Portrait de femme41
Total sur 13 articles 414
 
Textes
DateTitreConsultations
28-09-2021 20:06:40Les marmottes au ski23
28-09-2021 20:06:39Les marmottes au ski25
Total sur 2 articles 48
 
Textes d'Auteurs
DateTitreConsultations
24-09-2021 13:51:43La biche19
12-09-2021 13:50:00Les roses de Saadi23
 
Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
39 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Textes)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 39

Plus ...