| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Nouveau Défi !!!!!! [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 4 »


Nouveau Défi !!!!!!
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 10839
Hors Ligne
Une vieille dame est retrouvée morte depuis plusieurs jours dans son appartement, à moitié dévorée par son chiwawa.

A vos plumes !

Posté le : 23/05/2014 17:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Semi pro
Inscrit:
16/04/2014 23:11
De France, enfin, je crois
Messages: 135
Niveau : 10; EXP : 66
HP : 0 / 241
MP : 45 / 3782
Hors Ligne
J'ai lu ce fait d'hiver ce matin même dans le journal avec un Yorkshire. Coïncidence ?
Défi compliqué en tout cas, hâte de voir ce qui va en sortir.

Posté le : 23/05/2014 18:34
_________________
Le soleil n'est qu'une étoile du matin.
H.D Thoreau
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 13579
Hors Ligne
Voici mon humble contribution.

Je me sens, par moments, incapable de vivre. Oui, bien sûr, je respire et tout ça… mais dans ma tête, la vie lutte contre sa propre négation. Ce conflit n'est, ni intérieur, ni extérieur. Il est. Il existe. Il s'impose à moi. Le résultat c'est que je reste des heures à ne rien faire. Assis sans bouger, mes yeux grands ouverts transperçant l'espace contenu dans mon champ visuel, restreint et limité par la fixité de mon regard. Ma pensée fonctionne au ralenti. Je suis vaguement conscient de ma présence sur terre. Pour extrapoler le mot de Descartes « Je pense donc je suis », je dirais que « Je pense lentement donc je suis peu ». Cette conclusion me parait vérifiée. Je suis peu, en vérité. La sensation de n'exister que partiellement m'angoisse. Je suis à mi-chemin entre ici et là-bas. Je ne suis pas, je le précise, entre la vie et la mort puisque je suis en bonne santé. J'en suis au milieu. Ma vie se manifeste par le fait que je suis conscient d'exister. Ma mort, par sa présence invisible et envahissante. Ainsi, je n'ai, ni envie de vivre, ni envie de mourir. Autrement dit, je suis forcé de vivre et forcé de mourir. Ces deux états me sont imposés. Le premier est connu de tous. Le second ne l'est de personne. Étant situé à équidistance de ces deux états, je suis le mieux placé pour les connaître, pour tout comprendre, tout voir et tout expliquer La mort n'est pas un sommeil profond. Le sommeil appartient à la vie. La mort n'est pas la cessation de la vie. La mort c'est autre chose ! Je détiens le secret de la mort. J'en ai percé le mystère. Je sais ce que c'est que la mort. Je vais vous le dire. Je vais vous le confier car il ne m'est pas permis moralement de vous le cacher. La mort c'est un Chiwawa.

Posté le : 23/05/2014 20:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1089
Niveau : 29; EXP : 1
HP : 140 / 700
MP : 363 / 11143
Hors Ligne
Finalement, Arielle, tu as osé.

Posté le : 23/05/2014 21:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 15506
Hors Ligne
Lorsque l' inspecteur Bagouze se retrouva au milieu du salon où gisait toujours ce qui restait du cadavre, son tout premier réflexe fut d’ôter son chapeau, non par respect excessif envers la vieille dame, mais parce qu'il était circonspect.
Il en profita aussitôt pour se gratter l'occiput, ce qui était chez lui un signe de méditation dubitative bien connu chez ce personnage haut en couleurs. Le départ étant lancé, il en profita pour gratter tout ce qui lui tombait sous la main, ce qui ne devait pas beaucoup gêner la victime.
Le peu d'informations qu'il avait reçu avant de venir était net et définitif : La vieille dame, forte octogénaire de 130kgs, était décédée depuis 48h environ, probablement à cause de sa maladie cardiaque. Probablement, car le coeur ayant été bouffé en tant que bon morceau, n'était plus là pour permettre une analyse plus poussée.
L'inspecteur Bagouze laissa son regard courir sur ce qui restait du corps de la vieille dame.
A vue de nez, sur les 130kgs d'origine , il devait bien en manquer une bonne moitié.
Plus circonspect que jamais, ses yeux se portèrent alors sur la minuscule boule de poils qui s'était lovée contre le flanc intact de sa maîtresse. Toujours à vue de nez, la bestiole devait peser dans les deux kilos, sans les plumes.
Il y avait là quelques petits détails qui dérangeaient Bagouze, bien connu pour sa subtilité.
Les traces sanglantes de bottes tout autour du cadavre pouvait sembler naturelles dans la mesure où l'on sait qu'un yorkshire, joueur, est toujours disposé à traîner des chaussures dans un appartement.
Le long et large couteau de cuisine, planté profondément dans la gorge de la pauvre dame s'était probablement enfoncé , par accident, lorsque son malaise l'avait fait chuter, et il était probable que tous les tiroirs vidés de leur contenu l'avait été lorsque la vieille dame, sentant venir le malaise, avait cherché un remède dont elle ne se souvenait plus exactement l'endroit où elle avait coutume de le placer .
Non. Tout cela était naturel. Toutefois, un détail mettait à rude épreuve la sagacité légendaire de l'inspecteur. Comment cet animal a t'il pu avaler tant de viande alors qu'il ne se trouve aucune gamelle d'eau dans la pièce ?
Tête baissée, Bagouze se mit à marcher autour de la victime. Il réfléchissait. Il trouva, en triturant le fond de ses poches, une rondelle entamée de saucisson ; l'inspecteur avait souvent des petits creux, dans la journée.
A peine l'eut-il sortie de sa poche et alors même que sa main portait la rondelle vers sa bouche, un éclair lui passa sous le nez, lui arracha le saucisson de la main.
Bagouze entendit le 'gloup ' avant même que le yorshire soit retombé sur ses pattes.
L'inspecteur Bagouze se gratta de nouveau l'occiput et se dit que, décidément, cette race de chien n'était jamais rassasiée.
Ce genre de petites affaires l'ennuyait beaucoup ; quelle juste punition donner à un petit yorkshire .
L'inspecteur se mit à rire en refermant la porte derrière lui :
- " hé hé ! y'a qu'à le priver de dessert ! "

Posté le : 24/05/2014 09:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 20256
Hors Ligne
Exem, j'ai l'impression que tu as pris le point de vue de la victime et c'est bien trouvé. Sur base de son témoignage, elle n'est plus que la moitié d'elle-même, l'autre moitié ayant été engloutie par son chihuahua préféré ? Tu en profites pour nous livrer une version philosophique de la vie et de la mort. Bien trouvé !

Merci pour ta participation

Couscous

Posté le : 24/05/2014 09:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 20256
Hors Ligne
Cher Bacchus, ton inspecteur gourmant est bien finaud et est digné d'un Colombo ou d'un Hercule Poirot. Une analyse drôle, bien menée avec des personnages trucculents. Tu es tout de même cruel avec cette pauvre bête en le privant de dessert !

Merci

Couscous

Posté le : 24/05/2014 09:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1089
Niveau : 29; EXP : 1
HP : 140 / 700
MP : 363 / 11143
Hors Ligne
Article publié le 24 mai 2014 dans le quotidien régional ‘le Dauphiné Libéré’

Vendredi vingt-trois mai deux mille quatorze, dans la ville de Saint Martin d’Hères, le corps d’une retraitée a été retrouvé dans son appartement, à moitié dévoré par son chien. La victime, Jacqueline Chaussignard plus connue du voisinage sous le surnom de Moumou était une ancienne institutrice dont le mari, figure du club de pétanque local où on l’appelait Poupou, avait rendu l’âme en début d’année d’une crise cardiaque lors d’un tournoi de bouchon. Madame Chausssignard vivait avec son compagnon à quatre pattes, un chihuahua appelé Kikimou. Les voisins ont senti une odeur persistante de rat crevé venant de chez la défunte et ont prévenu les pompiers ; ces derniers ont constaté le décès et laissé place à la gendarmerie. Le capitaine Cruchot, en charge de l’enquête, a demandé une autopsie de la victime et l’euthanasie du chien. Etrange affaire dans ce quartier si tranquille où se cotoient toutes les générations, d’origines les plus diverses. Le maire n’a pas souhaité commenter l’affaire ; « Laissons les gendarmes travailler dans le calme et la sérénité. » a-t-il conclu.

Posté le : 24/05/2014 09:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 20256
Hors Ligne
Donald, les noms sont si bien choisis et apportent le côté drôle à ce fait divers plutôt affreux !

Merci

Couscous

Posté le : 24/05/2014 16:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Nouveau Défi !!!!!!
Plume d'Or
Inscrit:
06/08/2013 20:30
De Le Havre
Messages: 805
Niveau : 25; EXP : 53
HP : 0 / 613
MP : 268 / 10839
Hors Ligne
Donald, tu devrais savoir maintenant que j'ose TOUT !

Alexis, je me suis directement inspirée de ce fait divers sordide.

EXEM, merci de nous révéler enfin le secret de la mort. Je me disais aussi...

Posté le : 24/05/2014 17:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
51 Personne(s) en ligne (19 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 51

Plus ...