| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 19 juillet 2014 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 »


Re: Défi du 19 juillet 2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17395
Hors Ligne
C'est sur la plage du Ricanto que je l'ai trouvée. Une affreuse petite lampe à bec en métal, avec des motifs à prétention orientale du plus mauvais goût .
Déjà, l'ayant aperçu de loin, je me demandais si elle mériterait le coup de pompe que j'envisageais pour elle. Et puis vous savez ce que c'est: depuis la dernière coupe du monde de foot, qui hésite devant un objet ayant le malheur de se trouver au sol, susceptible de se transformer en ballon ?
Il faudrait toujours réfléchir, avant toute chose : j'étais pieds nus, l'objet était en métal et mon enthousiasme foot-ballistique encore vivace.
Je poussais un grand ' ouille ' de douleur et un autre ' ouille ' me revint instantanément en écho. Tiens...bizarre. La lampe, que je n'avais réussi à propulser qu'à quelques mètres, se mit à sautiller nerveusement sur le sable pendant qu'une voix coléreuse, dont je ne comprenais pas les paroles, semblait s'e échapper.
Me sachant dans une histoire inventée dont j'étais maître du déroulement, je m'emparais de la lampe et la portait à mon oreille :
- Bougre de couillon ! avoir fait tant de distance, moi qui ne supporte pas la mer, pour te trouver et être reçu à coups de pompe ! J'ai bien envie de bouder et de t'ignorer.
- Hé ! ho ! qui t'es, toi, pour m'engueuler ? et puis, qu'est-ce que tu me veux ?
- Ouaih, t'as raison. Faut que je t'explique: Tu as été choisi en haut lieu, va savoir pourquoi, afin d'être celui qui, cette année, pourra passer les vacances de ses rêves, où que ce soit, sans aucune limitation de budget.
- Des vacances ? Et comment tu crois que je passe mon temps, depuis quinze ans que je suis à la retraite ? On est à la plage, il fait beau et j'allai justement au bar du ' Tahiti ' me boire quelque chose de frais en admirant les jolies touristes.
- Oh qu'il est obtus.... le rêve ! je te propose le rêve ! Tu as bien quelque chose en tête qui te paraît hors de ta portée ? et bien moi, j'ai le devoir de réaliser ce que tu voudras souhaiter.
J'ai réfléchi un long moment.
- Tout ce que je veux ?
- Tout.
- Je pourrais le faire, jeune et en pleine forme ?
- Comme tu le souhaiteras.
- Et comment je dois faire ?
- Facile : tu me serres bien contre toi, tu penses fortement au lieu que tu désires et, en une fraction de seconde, on s'y trouve.

C'est ce que j' ai fait.....

Waouh ! c'était ça ! c'était exactement l'endroit !
Deauville, un quinze août, sous un chaud soleil. J'étais devant ma tente, en train de terminer d'installer mon matériel La lampe, que je serrais toujours contre ma poitrine, se mit à bégayer d'incompréhension :
- Qu'est-ce qu'on fait ici ? Laisse-moi t'emmener ailleurs ! ce ne sont pas les grands hôtels qui manquent, à Deauville !.
- A l'hôtel ? tu rigoles ! j'ai tout ce qu'il me faut, sur ce camping. Absolument tout ce qu'il me faut .
J'entendais, à l’intérieure de la tente, ma toute récente petite copine qui rangeait, en chantonnant, le contenu de son sac à dos. Elle avait raconté à ses parent que cette sortie, organisée par ' Les Jeunes Filles de France ', était fortement encadrée et que les garçons étaient exclus de cette sortie.Elle m'avait demandé, en me regardant bien au fond des yeux, de lui promettre d'être sage durant nos quelques jours sous la même tente. L'indignation m'ayant étouffé, je ne suis pas parvenu à proférer la promesse .

-Tu veux que je te fasse apparaître un repas de grand luxe, pour ce soir, avec les mets les plus délicats, les plus rares, les plus chers ? me demanda la lampe .
- Ah non, surtout pas . Ma copine est toute excitée à l'idée de me faire des nouilles, ce soir. Avec du jambon, je crois. Et après, on ira manger une glace au bar du camping.
- La tente ? tu n'en veux pas d'une grande, comme celles des princes du désert ?
- Mais t'es louf, toi ! j'ai loué la plus petite que j'ai trouvé, justement, pour qu'on y soit serré.
Ma lampe commença alors à paniquer et frémit d'incompréhension:
- Mais alors...mais alors...tu ne vas pas profiter de tous les avantages qui te sont proposés ?
Je jetais, agacé, la vilaine petite lampe derrière un buisson proche.
- Décidément, pour une lampe savante, tu n'es pas un génie...

Je n'avais que quatre jours, mais, cette fois, je les ai savouré.

Posté le : 24/07/2014 16:12
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23053
Hors Ligne
Bacchus, petit coquin. Choisir la plus petite tente pour dormir bien collés !!! On trouve le bonheur dans des choses qui ne nécessitent pas de casser sa tirelire.

Bon retour à la réalité et merci pour cette (presque) tranche de ta vie trépidante de tombeur de ces dames.

grosses bises

Couscous

Posté le : 24/07/2014 19:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13044
Hors Ligne
Excellente histoire Bacchus; ces génies dans les lampes ce ne sont pas des lumières tu l'as dit.
Des plaisirs simples, c'est ça les vacances. Après, le reste ce n'est que du décor.

Posté le : 24/07/2014 20:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1529
Niveau : 33; EXP : 29
HP : 161 / 807
MP : 509 / 16804
Hors Ligne
Voyage (imaginaire??) au pays de la flagornerie

J’ai fait un cauchemar, de ces rêves angoissants
Qui vous font en sursaut, fiévreux, moite de sueur
Dans la nuit s’éveiller, votre corps frémissant
A l’idée que ce songe n’était pas un leurre

Dans ce rêve insensé je partais en voyage
En confiant au hasard le lieu de l’excursion
Dans un pays étrange, ou semble t-il l’usage
Etait de glorifier son prochain sans raison

La flatterie de mise, en devenait grotesque
Dans l’exagération, nullement contenue
Le renard de la fable, alors, paraissait presque
En louant le corbeau, gorgé de retenue

On se disait :’’ je t’aime, ton amitié m’honore,
Et chacun de tes mots est toujours une obole
Je remercie les Dieux, le destin et le sort
Qui t’on mit sur ma route, mon ami, mon idole’’

L’excès en toute chose, est bien mauvais mentor
Chacun à son dépend put alors l’évaluer
Les probes amoureux des :’’je t’aime ‘’avaient peur
Les mots étaient aphones, et tristement désuets

Sur une page blanche, le modeste félibre
Qui, tel un artisan penché sur son ouvrage,
N’a pour seule ambition, que d’oser faire vivre
Le sens de la prose, s’en étranglait de rage

Il me fallait sortir de ce pharisaïsme
Ou l’égo, qu’à sa taille, ne cesse de penser
Alors que le cerveau souffrant d’égocentrisme
Annexe ses neurones jusqu'à inanité

S’il est imaginaire, de ce triste voyage
Sachons tirer leçon, que l’on peut faire notre :
« L'orgueil se contente de son propre suffrage,
Le flatteur a besoin du suffrage des autres »






Posté le : 25/07/2014 10:34
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17395
Hors Ligne
Arielleffe,
Ce genre de voyage dans le passé, je le fais très souvent, et depuis longtemps. Une vieille ferme dans une campagne terne, la grange, un tas de fumier et une grande salle sombre avec une énorme cheminée à crémaillère. Bien possible que ce soit Breton également.
J'aime bien ces histoires dans le temps.
Merci et bises Bacchus

Posté le : 25/07/2014 16:41
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17395
Hors Ligne
Ah Kjtiti ! Fasse le ciel que ce ne soit qu'un mauvais rêve et que de telles associations n'existent pas !
Cela me donne une forme d'urticaire. Et je me gratte beaucoup, en ce moment .

Amitiés Bacchus

Posté le : 25/07/2014 16:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17395
Hors Ligne
Salut Donaldo. Je reconnais que je n'ai guère été présent sur le site, ces derniers temps Pas trop de ma faute, hélas.
Ah, si cet élixir existait !
J'obtenais un résultat qui s'en approchait un peu, avec le calvados ; mais il manquait un petit quelque chose qui me faisait toujours rater la fin.
Amicalement Bacchus

Posté le : 25/07/2014 16:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1529
Niveau : 33; EXP : 29
HP : 161 / 807
MP : 509 / 16804
Hors Ligne
Cher Bacchus, le corse serait il coquin???

Ce dont on est certain, c’est que la qualité de ta plume n'a d'égale que ta faculté à nous conter des histoires qui me ravissent au plus point , à telle enseigne que je reste constamment à l'affut de tes prochains écrits, en délaissant les : MARC LEVY, GUILLAUME MUSSO, et autre MICHEL HOUELLEBECQ …..!!!

Mais, n'en fais je pas un peu trop, mon très cher Bacchus???


Dis moi, Je profite de cet écrit pour te demander un petit service :puisque tu ne sers plus de la lampe, peut tu me la faire passer, j’ai soudainement des envies de camping !!!!

En attendant l'envoi, Amitiés de Touraine Bacchus

Posté le : 25/07/2014 17:50
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 15644
Hors Ligne
Voyage

Cet été je vais aller
M'allonger sur les galets
D'une plage désolée
Où mon âme s'est noyée.

J'admirerai l'horizon
Posant la même question
Et réponse toujours vague
Qui repose au fond des vagues.

Qu'as-tu fait sage Ninon ?
Je t'avais promis naguère
Au moment de notre union

Que je reviendrai du front
Lorsque finirai la guerre.
Est-ce ce trou à mon front ?

Posté le : 25/07/2014 17:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 19 juillet 2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23053
Hors Ligne
Kjtiti, quel rêve étrange tu nous contes là. Mais il est un beau prétexte pour nous apprendre une belle leçon à la manière de Me De La Fontaine. Chapeau bas et je ne suis pas flatteuse sans raison ...

Exem, un voyage dont on ne revient pas toujours le front ! Pauvre Ninon. Mélancolie, quand tu nous tiens.

Merci

Couscous

Posté le : 25/07/2014 19:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
43 Personne(s) en ligne (33 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 43

Plus ...