| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 24-10-2014 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


Défi du 24-10-2014
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 16313
Hors Ligne
Mes chers amis de Lorée, il nous arrive à tous de nous mal comprendre. Parfois cela atteint des proportions grandioses. Vous est-il arrive de vous trouver dans une telle situation ? Si oui (ou non) racontez.
Bonne chance. A vos plumes.
Voici en tout cas ce que j'ai inventé sur ce sujet.

MAL ENTENDU

A - Je ne suis pas fachot !
B - Ce serait à moi d'être fâché !
A - J'ai pas dit fâché, mais fachot !
B - Mais moi, je suis fâché.
A - Je m'en fiche !.
B - Vous vous en fichez parce que vous êtes fachot !
A - Je vous dis que je suis pas fachot !
B - Mais vous disiez que vous n'étiez pas fâché !
A - Bon. Si vous voulez ! Je ne suis pas fâché et je ne suis pas fachot !
B - Ah ! C'est mieux ! Voulez-vous donc une tasse de ché ?
A - Qu'est-ce que ché ?
B - Quoi ?
A - Qu'est-ce que ché le ché ?
B - Le ché, c'est du thé.
A - Ah !
B - En voulez-vous ?
A - Il est pas chaud.
B - Lui aussi, il est fachot !
A - J'ai dit : il est pas chaud !
B - Il est pas chot mais il n'est pas fachot, non plus ! Comme vous !
A - Je vous ai dit que je ne suis pas chot !
B - Pas chaud ? V ous vous prenez pour du ché ?
A - Pardon ! Je voulais dire : pas fachot !
B - Vous m'appelez fachot ?
A - Non ! Bien sûr que non ! J'ai dit que j'étais pas chot ! Non ! Non ! Je suis confus ! Je suis chot mais pas fachot ! Enfin merde !
B - Merde ? Alors merde ? Comme ça, vous êtes grossier ?
A - Pardon. Excusez-moi.
B - Bon. Alors pas fâché ?
A - Non. Pas fâché.
B - Et ce ché ?
A - Il est chot ?
B - Non. Il est pas chot.
A - Il est fachot ? Votre ché est fachot !?
B - J'ai dit pas chot, j'ai dit pas fachot ! Vous êtes sourd ?
A - Oui. Et vous ?
B - Moi aussi.

Posté le : 25/10/2014 00:20

Edité par EXEM sur 25-10-2014 17:42:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-11-2014
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1107
Niveau : 29; EXP : 20
HP : 0 / 705
MP : 369 / 13642
Hors Ligne
Il n'y a pas une coquille dans le titre ? C'est le 24-10-2014, je crois.
A moins que ce ne soit un malentendu.

Posté le : 25/10/2014 14:49
_________________
Happiness is a warm gun - 1968 - The Beatles
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 16313
Hors Ligne
@ Donald
Comment osez-vous me dire que je suis une anguille et un pitre ? Je vais corriger ça !

Posté le : 25/10/2014 17:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23959
Hors Ligne
Un homme, la cinquantaine, gabardine sombre et élimée sur le dos, sonne à une porte en chêne massif. Une voix nasillarde sort de l’interphone et demande :
« Oui ?
– Bonjour, je suis Monsieur Du… Vansteenbrugge et j’ai rendez-vous. »
Une sonnerie rauque et un « Entrez » résonnent simultanément. L’homme doit se camper fermement sur ses deux jambes afin de parvenir à ouvrir la lourde porte. Il pénètre dans un couloir éclairé par un vitrail polychrome représentant l’archange Saint Michel terrassant le dragon. Une femme, à la limite du nanisme, vient à sa rencontre et l’invite à entrer dans la salle d’attente vide. Des magazines traînent sur une table basse en acajou. Pour patienter un peu et calmer l’angoisse qui monte en lui, le cinquantenaire prend un « Voici ». Ce dernier titre en couverture « Caroline de Monaco et Daniel, le grand Amour ! Vont-ils se marier ?». Il lève les yeux au ciel et repose ce qui semble être plus un document historique qu’un recueil de nouvelles fraîches. À ce moment, un homme, à la taille assez modeste et à l’embonpoint marqué, entre dans la pièce.
« Monsieur Vansteenbrugge ? Suivez-moi, je vous prie. »
L’intéressé suit le clone de Danny DeVito jusque dans un immense bureau où sont entassées des piles de documents, attachés par des élastiques, parfois en équilibre précaire, un peu partout dans la pièce, par terre, sur les chaises, des tablettes, des étagères. Dans tout ce joyeux bazar, il reste pourtant une seule place assise. Une fois les deux hommes installés face à face, le plus petit prend la parole :
« Bon, je vous écoute. C’est la première fois que vous me sollicitez je pense.
– Oui, en effet. Il faut dire que la démarche n’est pas facile. J’ai bien réfléchi avant de vous contacter. Il paraît que vous êtes le meilleur selon mon pote Willy.
– Je suis très heureux de constater que mon professionnalisme est reconnu. Bon… cela va concerner qui ? Une personne physique, morale ?
– Elle est bien physique et n’a aucune morale.
– Qui ?
– Ma belle-mère !
– La transaction va donc la concerner.
– Oui, en effet. Je n’en peux plus de ses jérémiades. Elle ne cesse de se plaindre du manque d’argent, de ses problèmes de santé et elle devient méchante.
– Oui, les difficultés peuvent peser sur le moral. Elle a quel type d’activité votre belle-mère ?
– Elles sont assez restreintes. Essentiellement, le crêpage de chignon.
– Coiffeuse donc. On va trouver une solution.
– Le mieux serait la plus radicale.
– D’accord… et elle est au courant ?
– Non ! Mieux vaut qu’elle ne sache rien avant, non ?
– Ecoutez, il y aura pourtant des documents à signer.
– Ah bon ? Quoi ? Une décharge ? Un contrat ? Je pensais que tout se passait plutôt discrètement.
– Pas vraiment, il faudra attendre l’autorisation du tribunal.
– Mais je ne demande pas une euthanasie…
– Pardon ?
– Oui, juste une liquidation simple.
– J’avais bien compris. Mais c’est le tribunal qui accorde la liquidation judiciaire. Elle a du matériel à vendre ?
– A part ses photos, ses aiguilles à tricoter et son vieux fauteuil.
– C’est peu en effet. On n’en tirera pas grand-chose.
– Parlons du prix. Vous demandez des arrhes ?
– Non, je me paierai sur le produit de la vente de tout ce que je trouverai dans son salon.
– Vous ne rentrerez pas dans vos frais. Il faudra peut-être voir du côté de ses organes. Il y a peut-être quelque chose à récupérer. Mais sûrement pas son cœur, il est de pierre ! Enfin, je vous laisse gérer tout cela. Vous semblez avoir l’habitude. On m’a dit que vous étiez le meilleur liquidateur de la région ! Mais quelle est votre arme de prédilection ?
– Mes livres de loi et mon marteau d’adjudicateur. Et je pense que vous vous méprenez complément sur moi. Je ne tue personne !
– Ah ! Je pense qu’il y a eu un malentendu alors. Je vais vous laisser.
– Au revoir, Monsieur Vansteenbrugge.
– Non, en fait je m’appelle Monsieur Dupont. C’était pour passer incognito.
– Oh ! Je vois !
– Dites… vous ne connaissez pas un bon liquidateur dans le coin ? »

Posté le : 25/10/2014 18:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 16313
Hors Ligne
@ COUSCOUS,
Génial, je me suis marré. En plein dans le sujet. Bravo ! Bon boulot.
Au fait ! J'ai une belle-mère que je voudrais nettoyer. Tu sais ! La laver un peu. L'aérer.
.

Posté le : 25/10/2014 19:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1542
Niveau : 33; EXP : 40
HP : 162 / 810
MP : 514 / 17536
Hors Ligne
Mon cher EXEM, tu as mis la barre haute, avec ce dialogue de sourdingues,un sourds et un peu dingues!!

Je vais creuser mes neurones anémié pour tenter d'approcher le maître!!!

A bientôt sur le site!!!!!!!!!!

Posté le : 25/10/2014 20:00
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23959
Hors Ligne
Exem,

Il faudrait acheter deux sonotones à tes deux loustics. Mais cela ne génèrerait plus de dialogue aussi fou.

Pour ta belle-mère, un passage dans la machine à laver devrait faire l'affaire.

A bientôt !

Couscous

Posté le : 25/10/2014 20:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1542
Niveau : 33; EXP : 40
HP : 162 / 810
MP : 514 / 17536
Hors Ligne
Ah!!,Couscous avec ta belle mére tu n'es pas charitable, d'ailleurs en parlant de table.....................

Pierre Doris disant: « Aux dernières étrennes, j'ai offert une chaise à ma belle-mère.
Aux prochaines, je la ferai électrifier. »!!


Magnifique Coucous, ton délire sur le liquidateur, mais je subodore à ton encontre ,depuis quelques temps, la prise de produits illicites, ( bigres tièdes, frites d'importation) compte tenu de tes fréquents délires!!!!t

Mais rpouttant pas de censure, je me marre de trop !!!


Je vais, de ce pas , entreprendre ma participation à ce nouveau défi!!

A bientôt dans cette rubrique.........

Posté le : 25/10/2014 20:12
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 16313
Hors Ligne
Bonne Plume à tous. Je vous aime tpus et vous lis avec Bonheur.

Posté le : 26/10/2014 02:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1542
Niveau : 33; EXP : 40
HP : 162 / 810
MP : 514 / 17536
Hors Ligne
Salut la compagnie, lance le ‘’Marquis d’Argentcourt’’ en entrant au bar ‘’chez Honoré’’.

Le dit marquis, ne devant son titre de noblesse, non pas à une lointaine parenté avec un quelconque gotha qui aurait de la branche, mais au fait qu’ayant un portefeuille en peau de hérisson, il ne payait jamais son canon.

Tu bois quelque chose ? lui demande Honoré, dont le prénom était Daniel, ce qui est, vous en conviendrez, d’une très grande logique !!!! et qui par conséquent porte le même prénom que mon frère Gaston !!!!

''Chez Honoré'', c’était l’enseigne qu’il avait mis au fronton de son café resto, ayant lui même une forte ressemblance avec Honoré de Balzac, bien que son regard sur la chose catholique fût très éloignée de celle du romancier et dramaturge Tourangeau !!!

Ainsi, lorsque le fréquent hasard, puisque son rade était situé à deux pas de la cathédrale de Tours, lui faisant rencontrer un homme de foi, il le saluait bien bas en ajoutant: ‘Bien l’bonjour à v’te dame monsieur l’curé’’ car Honoré était un homme courtois et poli !!!

-Tiens donne moi, une petite friandise de mâcon, finit par annoncer le Marquis à Honoré.

Petite précision de l’auteur
La friandise de mâcon désigne un verre de gros bleu, de picrate, de pousse au crime, en fait un verre de vin rouge, très ordinaire, plus proche d’un aller vers le vinaigrier que d'un retour vers la table d’un rupinos.

- Dis donc …………., interrogeât du fond du troquet, ‘’Vise à gauche’’ un habitué des lieux, dont le strabisme convergeant lui avait valu ce délicat surnom. Pseudo infirmité que certains remettaient en cause, avançant toutefois -''ce dont nous sommes certains le concernant, c’est sur la première syllabe qui qualifie son strabisme.
Des jaloux sans aucun doute, qui ne le voyaient d’un bon œil…..

-….. tu ‘es fermé demain Honoré ?!! demandât donc Vise à gauche.
-t’as encore pas bu aujourd’hui, que t’as déjà peur de pas picoler demain !!rétorquât logiquement le bistroquet.

Assis, à une table au bout du zinc , devisaient quelques figures de la rue, sur le prochain week end du 15 aout. Il y avait là : ''Cachalot'' le poissonnier, ''Le Normand'' , épicier de natif de Sète ??? illogique diront certains, mais,dans la rue Colbert à Tours,la logique n'était pas souvent invitée, et ''Loin du ciel'' qui devait son surnom à sa petite taille. Il n'en souffrait d'ailleurs pas de ce handicap physique, si ce n'est les jours de pluie: il était en effet le dernier à être mouiller et cela le chagriner !!!

-C’est quoi le 15 août demandait Loin du ciel ?
-C’est la vierge qui monte au ciel, lui répondit le Normand, qui présentait l’avantage d’avoir servi la messe, mais qui désormais n’allait plus à l’office avançant :’’je ne vais plus à la messe, car elle est à l’heure de l’apéritif !!
-Personne descend, le 15 août, concluait péremptoire Loin du ciel, y aura personne sur la route !!

Pour ne pas avoir à commenter cette vérité imparable, Cachalot voyant entrer ‘’Fesses d’anguille’’, surnom donné au louchebem du loincé, en opposition avec son physique de catcheur 1m65 pour 135 kg, l’interpella en ces termes :- tu bois un coup de blanc ?
-Je ne peux pas boire le ventre vide, ……..je vais prendre une bière avant.

Pendant de temps là, toujours derrière son comptoir, Honoré posa la question de confiance au marquis :’’tu reprends un verre ??
La réponse fusa, comme un pet sur une toile cirée,-’’la même chose’’ dit sans hésitation le marquis.

Puis après bu son second verre saluât la compagnie et s’apprêtait à sortir lorsque Honoré l’apostrophât :
-‘’dis donc marquis t'oublies rien ??
-non, non , je ne pense pas , j’étais venu les mains vides.
-les mains vides, sans doute, mais les poches ?
-les poches ???
-Ben oui, les poches, pour régler tes consos.
-Régler les conso ??? mais je ne t’ai rien demande !! C’est toi, quand je suis rentré, qui m’a dit, tu prends quelques chose, et ensuite à la vue de mon verre vide m’a proposé, d’en reprendre un!!!
Tu créés le quidroquo , terminât le marquis qui avait toujours eu des soucis de cœur ,mais davantage encore des problèmes …. de Q.!!
Tu vois Honoré , conclût t-il en franchissant, royal, le seuil du bar, tu manques d’éducation , sache que lorsque l’on invite , c’est celui qui propose qui règle !!

Et Honoré rageur de s’écriât :’ C’est pas possible, il a des oursins dans la poche
-Il aurait des oursins dans la poche, il les vendrait, concluait brillamment Vise à gauche.












Posté le : 26/10/2014 10:18

Edité par kjtiti sur 26-10-2014 20:32:46
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
51 Personne(s) en ligne (30 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 51

Plus ...