| A + A -
Connexion     
 + Créer un compte ?
Rejoignez notre cercle de poetes et d'auteurs anonymes. Lisez ou publiez en ligne
Afficher/Cacher la colonne
Accueil >> newbb >> Défi du 24-10-2014 [Les Forums - Défis et concours]

Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2) 3 »


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23260
Hors Ligne
en voilà une belle bande de piliers de bistrot. Ils sont tous plus typiques les uns que les autres. Ce sont tes descriptions qui valent vraiment le détour. Il est bien malin ce marquis.

Merci Kjtiti

Posté le : 26/10/2014 15:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1529
Niveau : 33; EXP : 29
HP : 161 / 807
MP : 509 / 16952
Hors Ligne
2éme démarque!!


ls étaient forts âgés, perclus de courbatures
Une marque du temps, délit de la nature
Comme un message ultime, à l’encontre des vieux
Signifiant : ‘’à bientôt au royaume des cieux’’

Ils aimaient parcourir les rues de leur village
Ces doux lieux inchangés, depuis leur plus jeune âge,
La petite chapelle, sur laquelle ils lançaient
Des pierres sur le toit, quand l’office commençait.

L’école communale, avec Monsieur Mention
Qui leurs pinçait l’oreille, si les récitations
N’étaient pas sues par cœur, récitées sans accroc,
En y mettant le ton, d’une traite, sans raccroc.

C’est d’ailleurs en passant tout prés de cette école
Que sous le porche ils virent, un sac à même le sol,
Ayant à l’intérieur une somme d’argent,
Apte à tourner la tête de ces honnêtes gens.

Il nous faut déclarer, à la gendarmerie,
Cette somme trouvée, proposât le mari.
-Jamais au grand jamais, rétorquât la Mamy
Ramassant le butin, pour le mettre à l’abri.

Mais dés le jour suivant, on toquât à leur porte :
-Bonjour, maréchaussée, nous sommes en quelque sorte
En recherche d’un sac, perdu sur le parcours
Ou vous futes aperçus, effectuant un détour.

-exact dit le mari, l’argent est bien chez nous
- n’en croyez pas un mot, dit la femme, il est fou
Il souffre de gâtisme, raconte des histoires,
Il sera d’ailleurs temps qu’il arrête de boire !

-pas du tout, je l’affirme, t’as pris les picaillons,
En me faisant jurer de fermer mon clairon,
Pour changer la télé, prendre un plus grand écran,
Et voir de bien plus prés, ‘’les dossiers de l’écran’’*

- il n’a plus sa raison, comprenez ma douleur,
S’écriât la rombière, en versant quelques pleurs.
- Je peux même vous dire, repris le pauvre vieux
Ou j’ai trouvé le sac et vous situer le lieu !!

Au sortir de l’école, à coté du portique !!
-en sortant de l’école…. ???, re-susurrât le flic
Ajoutant malicieux :- la maitresse est gentille,
Et toi, à la récré, tu joues toujours aux billes.

-veuillez nous excuser, pour ce dérangement
Mais nous ne savions pas votre mari souffrant
Son retour perpétuel vers l’enfance est soucieux
Qui donc aurait pu croire ce récit sulfureux !!

Poème qui s’adresse, hélas, aux plus anciens…….., les dossiers de l’écran étant une émission diffusée du 6 avril 1967 au 6 août 1991 !!!!!

J'aurai pu mettre ''Les feux de l'amour'' mais cela ne rimait pas!!!!



Posté le : 27/10/2014 12:01
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Plume d'Or
Inscrit:
23/10/2013 18:00
Messages: 1480
Niveau : 32; EXP : 86
HP : 159 / 796
MP : 493 / 15797
Hors Ligne
@ KJtiti,
ton poème est génial. Quel boulot ! Écrire une telle histoire en vers est au dessus de mes forces et mon savoir. BRAVO.
J'ai lu avec grand plaisir. Une tranche de veritable vie de notre société.

Posté le : 27/10/2014 15:07
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17528
Hors Ligne
Il y avait longtemps que je n'étais pas venu sur ces pages. Je n'avais pas trop la tête à l'écriture. Mais le thème était trop tentant .




- Bonsoir Flora.Tu te balades toute seule, à cette heure-ci ?
- Et oui, tu vois. Celui avec qui j'aimerais promener ne me remarque pas.
- Dis ! il doit être aveugle, ce type. Moi, si j'étais lui...
- Ne te moque pas; tu sais très bien de qui je parle.

Ben oui, j'avais bien compris. Depuis le temps qu'elle essayait de se glisser dans notre groupe de copains sans que personne ne se décide à la brancher...Et sa façon de me tourner autour , avec des allusions aussi lourdes que précises. Ce n'était pas la première fois qu'elle allait aussi directement au but.
Pour m'amuser, je fis l'innocent qui n'avait rien compris;

- Mais cet amoureux rebelle, je le connais ?
- Et comment , que tu le connais ! je dirais même que c'est ton ombre.

Je commençais à m'inquiéter: elle semblait ne plus avoir envie de jouer aux devinettes.
Elle me détailla de haut en bas, d'un œil critique, puis me déclara:

- Ce tricot de mohair, il lui va rudement bien. Comme à toi.
- Ah bon ? Excuse-moi, Flora, mais je ne vois vraiment pas à qui tu fais allusion
- Bon? tu es en train de me faire comprendre que ce n'est pas la peine d'insister, que je n'aurai jamais ma chance.
- Et pourquoi tu n'aurais pas ta chance? Tiens, si je savais de qui tu parles, je pourrais lui dire que tu lui donnes rendez-vous demain soir, au ' Nord-Sud '.

Flora se mit à réfléchir quelques instants, puis se jeta à l'eau :

- D'accord.... Alors tu lui diras que je l'attendrai demain à 20h, au ' Nord-Sud '

Elle s’apprêtait à me faire la bise du départ et je l'asticotais une dernière fois:

- Mais à qui je dois le transmettre, ce message ! ?

Flora me lança un regard venimeux en me disant:

- T'es un peu salaud. Il y a longtemps que tu le sais, de qui je veux parler. Enfin......Tu feras la commission à ton grand copain Franck. D'ailleurs, c'est bien la première fois que je ne vous vois pas ensemble. Promis ? Tu n'oublieras pas ?

( Petite méprise qui s'est réellement produite. Il y a bien longtemps, bien entendu. )


Posté le : 27/10/2014 15:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1529
Niveau : 33; EXP : 29
HP : 161 / 807
MP : 509 / 16952
Hors Ligne
Content de te revoir dans le défi, mon cher Bacchus ,et fort étonné du cruel râteau infligé par la belle Flora.

Pourtant tu devais être mignon avec ton tricot de mohair !!!!

Tu aurais dû lui parler en prose, elle n'aurait sans doute, comme nous tous sur l'ORée, pas pu résister à ton charme .


Les amours déçus, il faut chercher à les oublier pour être soulagé d'y parvenir,....,et triste d'y avoir réussi.........


Bravo et merci Bacchus pour cette tranche de vie perso.

Amitiés de Touraine.

serge






Posté le : 27/10/2014 18:06
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
03/05/2012 10:18
De Corse
Messages: 1186
Niveau : 30; EXP : 5
HP : 0 / 726
MP : 395 / 17528
Hors Ligne
Nos vieux se font du blé !


Mais que m'apprends-tu là ? terrible désespoir !
Les dossiers de l'écran ne passent plus le soir ?
Pour moi qui, l'attendant toujours très patiemment,
Pensais l'avoir raté tous les jours, m'endormant.

Ah..s'ils ne passent pas, normal qu'ils ne soient plus
Dommage car, je crois, deux ou trois m'avaient plu.
C'était au temps béni où je ne dormais pas
Comme en vint l' habitude, entre chaque repas .

Ton histoire de sous me pose des soucis,
Car, je dois l'avouer, j'en ai trouvé aussi;
Et, tout au fil du temps, les ayant enterrés,
Je ne me souviens plus comment j'ai opéré.

Chaque fois que je veux mettre en terre une plante,
Cette crainte me vient, me lancine et me hante:
Vais-je, encor une fois , tomber sur du pognon,
Poussant dans mon jardin comme des champignons ?

Ne pourrais-je jamais manger une tomate
Sans qu'un parfum d'oseille, en fond de goût, la gâte ?
Tracer dans mon jardin le plus petit sillon
Sans, enfin, déterrer le moindre picaillon ?

Un jour, j'ai cru bien faire d'alerter les gendarmes:
' Prenez-donc une pelle et oubliez vos armes '.
Ils sont venus un soir me donner des conseils,
Dispensés en riant en vidant mes bouteilles.

Je crois qu'ils ont pensé qu'en pénurie d'argent,
Je m'étais inventé ce jeu pour indigents,
Et, ayant mal compris l'objet de ma requête,
Ils firent, pour m'aider, une petite quête.

Posté le : 27/10/2014 21:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23260
Hors Ligne
Cher kjtiti,

Ton petit couple d'anciens a su garder son coeur d'enfant et toute la malice qui va avec. Je suspecte qu'il te ressemble grandement. Deux productions ! Ta muse ne chôme pas en ce moment.
Merci pour ce bon moment.

A bientôt sur le site.

Bises

Couscous

Posté le : 28/10/2014 06:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Modérateur
Inscrit:
21/03/2013 20:08
De Belgique
Messages: 3218
Niveau : 44; EXP : 15
HP : 215 / 1078
MP : 1072 / 23260
Hors Ligne

Un doublé pour Bacchus également. Le défi d'Exem a un succès fou.
Flora n'a pas choisi le bon cheval si tu veux mon avis.

Je viens avec la pelle à château de sable et mes enfants pour les laisser jouer dans ton jardin quand tu veux. Tu me fais signe ?

Très heureuse de te retrouver dans ces pages.

Grosses bises

Couscous

Posté le : 28/10/2014 07:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Administrateur
Inscrit:
30/05/2013 12:47
Messages: 1529
Niveau : 33; EXP : 29
HP : 161 / 807
MP : 509 / 16952
Hors Ligne
Par ce beau jour d’Automne tourangeau, ou le ciel déversait son chagrin, et ou j’avais décidé de noyer le mien !!!, je m’étais rendu du coté de ma rue Colbert, pour taper le godet avec mes potes habituels :’’Vise à gauche, le marquis d’Argencourt et Fesses d’anguille’’ que des personnalités du quartier!!

Après avoir consommé ‘’raisonnablement’’, en sortant de ce lieu d’échange et culturel, je tombe, ’’le mot tomber n’étant pas trop fort ‘’, sur une fliquette dressant contravention.

Je me présente gentiment à elle, lui susurrant :’’ allez soyez sympa avec les petits retraités, dont les retraites couvrent à peine le montant de nos besoins en liquide ,obligeant moult mastroquets à fermer leurs portes, aussi malgré tout le respect que j’ai pour votre fonction, permettez moi de vous avouer que vous faites un boulot de merde et de cons !!!

N’ayant, sans doute, aucun sens de la justesse de mon propos, elle dresse une deuxième contravention qu’elle pose à nouveau sur la pare prise.

Mon sang, passablement chargé...., ne fait qu’un tour !!!
- Ainsi donc, en haut lieu, on parle de la liberté d’expression et quand on s’expressionne, vous, vous sévissez, LA CENSURE REVIENT AU POUVOIR !!!!
-Continuez Monsieur, continuez, mon carnet est tout neuf.
-Décidément, on perd son temps à parler avec des cons, moi maintenant je vais parler tout seul, ça fera pareil.
-Cessez là, monsieur, ou je dresse contravention pour injures envers agent de la force publique.
-Vous dressez, vous dressez, vous êtes de la famille Pinder, Gruss ou quoi ???
De toute façon, moi si un jour on me retire mon permis, je conduirais sans permis !!

‘’Vise à gauche’’ qui se trouvait à mes coté, prononçât alors ces paroles philosophiques :’’Tu conduirais même sans bagnoles, tellement t’es con !!’’

Faisant fi de cette tirade métaphysique, je continuais ainsi :’’ un jour de lassitude, les automobilistes rouleront sans pare brise, dés lors vous ne pourrez plus poser vos contraventions et en même temps vous mettrez au chômage les 100 000 personnes qui bossent chez Carglass !!

Et sur cette tirade pleine de bon sens, je tournais les talons et retournais chez ‘’Honoré’’, pour prendre le dernier verre que j’avais omis de consommer….., ayant pris celui qui suivait…

D e toute façon, la fliquette pouvait bien mettre tout son carnet de contraventions sur le pare brise , ce n’était pas ma bagnole, moi je ne voyage qu’en car ou en train, et ma dernière auto je l’ai vendu il y a 25 ans !!
Mais, j’aime assez, m’engueuler avec les flics, d’autant que ce petit plaisir ne coûte rien !!!


Posté le : 28/10/2014 10:28
_________________

Le bonheur est une chose qui se double,..…..si on le partage …

Titi
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re: Défi du 24-10-2014
Plume d'Or
Inscrit:
14/03/2014 18:40
De Paris
Messages: 1106
Niveau : 29; EXP : 19
HP : 0 / 704
MP : 368 / 13180
Hors Ligne
Eh bien, ce défi a inspiré bien des plumes !
J'ai tout lu et maintenant j'ai mal au crâne.
Merci bien !



@EXEM: On dirait un dialogue entre le professeur Tournesol et Tartine, les deux sortant de chez le dentiste.
@Couscous: Pas très moral, ce métier de liquidateur, même au sens figuré.
@Kjtiti: Sacré troquet que tu fréquentes, dis-donc. Je retiens que pour ne pas boire le ventre vide, il faut se prendre une bière. On ne me l'avait jamais faite celle-ci.
@Kjtiti2(dit le retour): alors là, bravo le retournement de situation. Comme quoi, l'honnêteté ne paie pas.
@Bacchus: Excellente blague ! Comme quoi, on s'en tire toujours bien avec un peu de fierté... ou pas.
@Bacchus2(dit le Jedi contre-attaque): Un retour en force à ce que je vois ! Menotté à la fin ?
@Kjtiti3(dit l'œil du tigre): Comme dirait Audiard, je ne critique pas le côté farce mais pour le fair-play tu repasseras. C'est trop facile de se moquer de notre belle maréchaussée mais c'est trop tentant, je comprends.

Bon, je vais devoir envoyer quelque chose pour ne pas paraître bégueule, je vois.
Ou alors, j'attends la version d'Arielle (eheh, je sais c'est un peu fourbe mais je gagne quelques mois ainsi).

Encore bravo !

Donald

Posté le : 28/10/2014 19:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »




[Recherche avancée]


Mes préférences



Par une aquarelle de Tchano

Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui bat d'une aile à dessiner
Qui bat d'une aile à rédiger
Par une aquarelle de Folon
Il vole à moi un vieux cahier
Qui dit les mots d'anciens poètes
Les couleurs d'une boîte à crayons
Il souffle des mots à l'estrade
Où il évente un émoi rose
A bord de ce cahier volant
Les animaux font des discours
Et les mystères vous font la cour
A bord de ce cahier volant
Un âne triste monte au ciel
Un enfant soldat dort la paix
Un enfant poète baille à l'ourse
A bord de ce cahier volant
Vénus éteint la douce brune
Lune et clocher vont bilboquer
L'eau le soleil sont des amants
Les cages aux oiseux sont ouvertes
Les statues font des farandoles
A bord de ce cahier volant
L'hiver soupire le temps passé
La porte est une enluminure
Les croisées des lanternes magiques
Le plafond une aurore polaire
A bord de ce cahier volant
L'enfance revient pousser le temps.
.

Connexion
Identifiant :

Mot de passe :

Se souvenir de moi



Mot de passe perdu ?

Inscrivez-vous !
Partenaires
Sont en ligne
55 Personne(s) en ligne (29 Personne(s) connectée(s) sur Les Forums)

Utilisateur(s): 0
Invité(s): 55

Plus ...